Dénoncer efficacement les mauvais payeurs

otre client a du mal à régler sa facture ? Il faut dans ce cas, appliquer des méthodes efficaces et rester ferme, afin de vous permettre d’éviter le recours à une procédure en justice. Quoi qu’il en soit, face aux clients considérés comme mauvais payeurs, il est mieux d’agir sans attendre

Votre client a du mal à régler sa facture ? Il faut dans ce cas, appliquer des méthodes efficaces et rester ferme, afin de vous permettre d’éviter le recours à une procédure en justice. En effet, les conséquences de cet acte peu vertueux venant de votre client peuvent se révéler tragiques, notamment une faillite. Dans tous les cas, face aux clients considérés comme mauvais payeurs, il est plus judicieux d’agir sans attendre !

Le client n’est pas forcément mauvais payeur

Un retard de paiement de facture ne fait toujours de votre client un mauvais payeur, donc il est inutile de le considérer immédiatement comme tel. En effet, étiqueter votre débiteur aussitôt de la sorte pourra assurément influencer votre comportement envers lui, par la suite. Cela pourrait même constituer un blocage lors de vos démarches de recouvrement.

Il peut être effectivement possible qu’il s’agisse juste d’une omission ou bien d’une difficulté financière temporaire. Traitez donc le client avec une certaine empathie et essayez de comprendre pourquoi il n’a pas pu vous payer. Restez cependant ferme et adoptez un ton parfaitement professionnel, afin de préserver votre relation clientèle. Gardez à l’esprit que ce client pourrait encore faire partie de votre achalandage.

Il vaut mieux prévenir que guérir

L’adage qui dit « Mieux vaut prévenir que guérir » est également valable dans le domaine de facturation, au sein d’une entreprise. Prévenez donc les retards de paiements en amont et détaillez le plus possible vos facture. Mentionnez notamment dans vos conditions générales de vente que tout retard de paiement pourrait aboutir à une pénalité, pouvant évoluer selon le nombre de jours d’arriéré. Vous pouvez également indiquer que le débiteur prendra en charge tous les frais nécessaires, en cas de recouvrement.